Années

 

2018

2017

2016

Actualités

14-15 Mai, 2016

Mettet, Belgique

""Mercredi dernier, à Dreux, pour une dernière séance de tests, j'ai pu retrouver le volant sur un circuit où j'ai de bonnes sensations. Je me suis senti bien toute la journée. L'équipe m'avait réservé une surprise de taille avec une direction assistée grognon. C'était chouette aussi de travailler pour la 1re fois avec Tommy, le champion d'Europe en titre qui m'a rejoint cet hiver dans l'écurie Albatec Racing.

Le jeudi, c'est déballage, montage de la structure et dernières révisions sur la voiture. La pression monte tranquillement, les rôles de chacun se mettent en place. L'équipe est au top et tout glisse tranquillement vers le vendredi et le premier tirage au sort de la saison!Tout le monde à la même enseigne, et qui c'est, qui sort en premier du saut?? "Seventy four / Grossete-Janine" je vous le fais en phonétique "so British" car c'est quand même incomparable! Je suis en Belgique, avec mon numéro Haut-Savoyard, mon nom qui l'est d'autant plus, et tout ce lien disparaît à la prononciation de cette phrase à l'Anglaise !

 

On se lance donc samedi matin en essais libres avec de quoi travailler notre stratégie pour le premier départ! Viens alors le premier départ de qualif, et toute la pression qui va avec... C'est ce moment où tout le travail fournit pendant des mois l'hiver pour arriver ici et tous les sacrifices que j'ai faits, peuvent se transformer en performance ou en désastre.

Au flash, je lance tout, 2 secondes après, on est tous les 5 plus ou moins alignés. Lancé à 100km/h et j'ai une fraction de seconde pour prendre ma décision! Et là, je lève... Ça ne va pas passer, je freine tôt, et croise! Je me retrouve côte à côte sur la bosse avec le Polonais, bon il avait un capot d’avance, mais comment dire... Je suis côté intérieur et je tiens la corde pour le virage suivant! Alors je reste où je suis, s’il y a le moindre risque à prendre c'est maintenant pour sortir devant et mettre en route le mode attaque !

On se rend poliment un coup ou deux jusqu'à l'épingle et j'attaque la grande ligne droite, libéré d'avoir fait la moitié du job dans le bon sens. Steph à la radio m'annonce le joker dans le dernier tour, je gagne la manche, et 5 séries plus tard, je sais que je remporte la Q1!
Ouf, la saison est partie dans le bon sens, et je partirais en pôle pour ma 2e manche ! 

 

Je me suis fais prendre en finale après être parti en tête, ça ne fait pas plaisir! Même si on a gagné 5 des 6 courses du week-end, j'ai comme un petit goût d'inachevé !!

 

Kevin était vraiment très rapide, et puis ça évite de nous mettre dans une zone de confort"