Années

 

2018

2017

2016

Actualités

10-12 Juin, 2017

Hell, Norvège

"Quand je suis installé dans le baquet de ma DS3, en deuxième ligne de la demi-finale, avec juste devant moi Robin Larsson, Anton Marklund et Tamas Pal Kiss, je me doute bien que ça va être plutôt musclé au départ... et comme je suis à l'extérieur, la seule perspective à peu près cohérente que j'aie pour rentrer dans les trois, et donc en finale, c'est de choisir le tour joker au premier tour, et comme en Norvège, il est dans le premier virage, c'est direct après le départ!

 

Je n’avais pas fait 10 mètres que j'étais déjà dans les portes de Robin, le grand blondinet suédois ! Top, c'est génial, sauf que, avec son matos qui lui a servi a gagner des courses de mondiales il y a encore peu de temps, je savais que ça allait coincer en moteur dans pas longtemps, et en effet... à mi-ligne droite, impossible de continuer à lui coller la misère que je lui ai faite au départ!

Quelques secondes sont passées depuis le départ, et je sors donc deuxième du joker... avec un peu de temps sacrifiés dans le combat...

Malgré un très bon rythme, des temps au tour hyper satisfaisant, il en manquera un tout petit peu pour rentrer en finale..

 

Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas lâché comme ça au volant, pour piloter avec un tel engagement, et franchement, ça fait du bien ! En phase finale, forcément c'est un peu tard, mais si on considère que la dernière fois que j'ai piloté, c'était déjà en demi-finale 11 semaines plus tôt à Barcelone, je suis plutôt content."